Bertrand Cassegrain est assistant d'enseignement et doctorant au Département de science politique et relations internationales, à l'Université de Genève. Spécialisé en théorie politique et morale normative, ses recherches portent principalement sur l'autorité politique, l'anarchisme ainsi que l'éthique animale.

Laure Mi Hyun Croset est une écrivaine née en 1973 à Séoul. Elle vit actuellement à Genève. Elle a étudié la littérature française et l’histoire de l’art à l’Université de Genève.  Elle travaille comme rédactrice, correctrice et critique culinaire. Son recueil de nouvelles, Les Velléitaires, a paru au printemps 2010 aux Editions Luce Wilquin. Son autofiction, Polaroïds, parue en automne 2011 chez la même éditrice, a reçu le prix Eve de l’Académie Romande 2012.

Après avoir étudié la littérature française et la philosophie, Amanda Garcia est actuellement assistante à l’Université de Genève. Elle travaille sur une thèse en philosophie concernant la fiction.

Emmanuelle Joz-Roland a étudié les Lettres, plus particulièrement l’histoire, à l’Université de Genève. Après un bref passage dans l’enseignement, elle s’est orientée vers le journalisme. D’abord rédactrice en chef du journal féministe l’Emilie, elle est actuellement secrétaire de rédaction et journaliste au magazine Profil. Elle rédige, dans ce cadre, des articles sur des thèmes divers et variés – inflation, singes, géopolitique, etc. – et surtout elle consacre la majeure partie de son temps à corriger les textes des autres…

Vivian Mizrahi est docteure en philosophie. Après de nombreuses années d’assistanat à l’Université de Genève, elle a poursuivi sa carrière académique en tant que chercheuse à l’Université de Fribourg. Ses centres d'intérêts principaux sont la philosophie de la perception, la philosophie des sciences et l’ontologie. Elle travaille actuellement sur des projets relatifs à la philosophie des couleurs et des odeurs.

 

Brigitte Robert-Charrue, bibliothécaire et libraire, travaille depuis de nombreuses années dans les métiers du livre. Elle poursuit actuellement sa carrière dans une bibliothèque universitaire à Genève.

Denise Stephanus-Vincent, née à Nancy en 1949, a fait des études de lettres et enseigne le français langue étrangère à Genève. Elle a participé à des émissions radio sur la langue française, élaboré des méthodes d'enseignement du français langue étrangère, tant au niveau débutant qu'avancé, et traduit des articles de théologie . Ses centres d'intérêt sont la linguistique, la littérature, la musique et les sciences humaines.